Un médaillé oublié à Lannion (22)

Publié le par medailles-olympiques-francais.over-blog.com

 

Je serai le 12 novembre de 10 h à 12 h 30 à la librairie Gwalarn, 15 Rue des Chapeliers à Lannion, pour y présenter le "Dictionnaire des médaillés olympiques français".

 

Ce sera l'occasion, quelques semaines avant Noël, de mettre en lumière un médaillé "du coin", qu'absolument tout le monde a oublié et qui pourtant est décédé dans cette ville en 1970 : Charles Lelong.

 

Lelong-2-.jpgCharles, Louis LELONG, médaillé d’argent aux JO de Stockholm 1912 (Athlétisme - relais 4 x 400 m), voit le jour 18 mars 1891 à Aunay-sur-Odon (Calvados) au domicile de son père cheminot.

 En 1907, alors élève à l’Ecole nationale professionnelle de Nantes, il contribue à y créer une association sportive et y pratique le rugby.

En avril 1909, il prend une licence à l’Union Sportive Rennaise pour y pratiquer l’athlétisme. En dépit d’une préparation tardive et insuffisante, il réussit aussitôt une entrée fracassante dans les championnats de Bretagne d’athlétisme, remportant les finales du 110 m haies (11 secondes), du saut en hauteur sans élan (1,30 m) et avec élan (1,51 m) et du saut en longueur sans élan (2,69 m).

Ses exceptionnelles qualités de sprinter ne tardent pas à être remarquées au plus haut niveau – il devient champion de France sur 400 m en 1912, ce qui lui vaut d’être sélectionné aux Jeux de 1912. Il y remporte, avec Jean Bouin, les deux seules médailles françaises en athlétisme. Véritable sportman –il pratique également le football à l’US Rennes au poste d’attaquant puis est commissaire générale des courses hippiques de Moncontour, la première Guerre mondiale l’empêche incontestablement d’étoffer son palmarès. Licencié plus tard au Stade Rennais, Charles Lelong est, dans la vie de tous les jours, inspecteur divisionnaire de la SNCF.

Domicilié dans la commune de Saint-Michel-en-Grève (Côtes-d’Armor), il s’éteint le 27 juin 1970 dans la commune voisine de Lannion, au n°6 rue de Kerampont.

 

 

Pour tout savoir sur les autres médaillés bretons cliquez ici

Publié dans Médaillés

Commenter cet article