Un jour, un médaillé olympique : Jean Graczyk, dit "Popof", sprinter sur 2 décennies

Publié le par medailles-olympiques-francais.over-blog.com

Lecante-et-Graczyck--collection-Jean-Claude-Lecante-.JPG

 

GRACZYK Jean

Médaillé d’argent aux JO de Melbourne/Stockholm 1956 (Cyclisme sur piste - poursuite par équipe 4000 m)

Né à Neuvy-sur-Barangeon (Cher) le 26 mai 1933, cet exceptionnel sprinter se place sur le devant de la scène cycliste durant près de 20 ans, entre 1954, année où il devient champion d’Ile-de-France de poursuite, et 1972. 1956 marque véritablement un tournant dans sa carrière, puisqu’il remporte deux titres de champion de France et l’argent olympique. Plusieurs fois bien placé au classement général du Tour de France, il y remporte quelques étapes, et deux maillots verts du meilleur sprinter en 1958 et 1960. Totalisant 65 victoires durant sa carrière professionnelle, Popof, comme on le surnomme en raison de ses origines polonaises, s’éteint le 27 juin 2004 à Vignoux-sur-Barangeon (Cher).

Publié dans Médaillés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article