Un jour, un médaillé olympique : Jean Boiteux, Laure Manaudou au masculin

Publié le par medailles-olympiques-francais.over-blog.com

Jean-Boiteux-arrivee-du-400-m-NL-au-JO-1952--photo-aimable.JPG

 

BOITEUX Jean, Auguste

Médaillé d’or aux JO d’Helsinki 1952 (Natation – 400 m nage libre)

Médaillé de bronze aux JO d’Helsinki 1952 (Natation – relais 4 x 200 m nage libre)

Né à Marseille le 20 juin 1933, Jean Boiteux a toujours évolué, ou presque, dans une piscine ! Avec une mère et un oncle sélectionnés olympiques, un père et des frères et sœurs nageurs de niveau national, le chemin est tout tracé pour le jeune provençal. Parti du domicile familial à l’âge de 14 ans pour s’entraîner à Toulouse, il devient au début des années 1950 le meilleur nageur mondial (et l’un des meilleurs nageurs français de tous les temps), obtenant en particulier 21 titres de champion de France, battant 14 records nationaux, 10 records d’Europe et surtout deux records du monde : en 1951 sur le 4 x 200 m nage libre, et l’année suivante sur 400 m nage libre. Trois fois médaillé d’argent aux championnats d’Europe, il entre dans la légende du sport avec ses performances aux Jeux de 1952 au cours desquels il obtient l’or et le bronze, la victoire sur 400 m déclenchant notamment une joie incroyable de son père qui, tout habillé et encore revêtu du béret basque, se jette dans le bassin pour le féliciter ! Après sa carrière, marquée également par une nouvelle participation aux Jeux de 1956 et 1960… et une dernière aux championnats de France 1987, Jean Boiteux reste dans le domaine de la natation, présidant notamment le club des Girondins de Bordeaux et assurant les fonctions de conseiller technique régional d’Aquitaine et de président national du SNAP. Officier de la Légion d’Honneur, nageur distingué par l’International Swimming Hall of Frame, Champion des champions français, il se tue accidentellement après une chute d’un arbre, dans son jardin de Bordeaux (Gironde) le 11 avril 2010. Une piscine de La Ciotat (Bouches-du-Rhône), où il vécut, porte aujourd’hui son nom. 

Publié dans Médaillés

Commenter cet article