Un jour, un médaillé olympique : Eugène Grisot, l'archer de Haute-Saône

Publié le par medailles-olympiques-francais.over-blog.com

Eugene-Grisot--collection-Claude-Dupuy-.JPGIl est des multi-médaillés, dont fait partie Eugène GRISOT, que la mémoire du sport a complètement gommé. Pourtant, avec ses quatre podium olympiques (or en 1908, argent en 1920 et bronze en 1920 également), ce tireur à l'arc spécialiste du Bersault ou berceau mérite d'être réhabilité.

Membre de la Compagnie d’Ulysse, club du quartier parisien de Belleville dans lequel il réside à son mariage en 1891, il exerce la profession de tôlier. Né d’un père charretier, il voit le jour dans le petit village de Frétigney-et-Velloreille (Haute-Saône) le 19 décembre 1866, ce qui en fait, après Victor Landanchet, médaillé en rugby dès 1900, le second Franc-Comtois médaillé olympique de l'Histoire.

Membre de la Compagnie d’Ulysse à Paris, il rejoint en 1926, le club de Saint-Maur-des-Fossés.

Il meurt le 2 mai 1936 dans le 3ème arrondissement de Paris, puis est inhumé trois jours plus tard à Créteil (Val-de-Marne), où il vit les dernières années de son existence.

Publié dans Médaillés

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article