Le doyen des médaillés olympiques français était-il rouennais ?

Publié le par medailles-olympiques-francais.over-blog.com

Si la palme du plus jeune médaillé olympique français revient à "Noël" Vandernotte, qui obtient le bronze en 1936 à l'âge de 13 ans à peine, rien n'était jusqu'à présent connu du doyen des médaillés tricolores. Et pour cause, car cela supposait au préalable d'identifier chacun des sportifs en question et de retrouver ensuite leur acte de naissance, ce qui n'avait jamais été réalisé jusqu'à présent.

 

L'une des originalités du "Dictionnaire des médaillés olympiques français" est précisément de combler cette lacune. Pour autant, le doute subsiste. S'agit-il de « William » Martin, 71 ans en 1900, ou de "Léon" Epin, 61 ans en 1920 ?

 

S’il est avéré qu’un dénommé William Martin obtient la médaille d’argent à Paris en 1900, en voile, une incertitude perdure sur son identité exacte. Quoiqu’il arrive, toutes les recherches que j’ai menées à son sujet me ramènent à une même famille, l’interrogation portant donc sur l’alternative suivante : est-ce le père ou l’un des fils qui fut médaillé ?

 

Le père s’appelait Charles, William Martin, né le 25 octobre 1828 à Rouen (Seine-Maritime). Officier de la Légion d’Honneur, installé dès la fin des années 1850 à Paris, il demeure dans les beaux quartiers du 8ème arrondissement parisien. Il s’éteint en 1905 dans la capitale.

 

L’un des fils, Georges, Alfred, William Martin, naît quant à lui le 18 mai 1859 à Paris, au 17 du quai d’Orsay. Inspecteur des Finances, administrateur de sociétés, il est également officier de la Légion d’Honneur. Il s’éteint le 12 avril 1912 à Saint-Enogat en Dinard (Ille-et-Vilaine), à l'âge de 52 ans.

 

L’autre fils se nomme Richard, William Martin. Né le 22 mai 1865 avenue de la Reine Hortense à Paris 8ème arrondissement, il est diplomate et ministre plénipotentiaire. Il décède le 13 janvier 1947 au Chesnay (Yvelines) à l'âge de 81 ans.

 

Le « problème » est que tous trois utilisaient le prénom « William » comme prénom usuel. Lequel est donc notre médaillé olympique ? On ne peut l’affirmer aujourd’hui encore avec certitude. Reste que l’on peut porter au dossier l’information suivante : ce « William » Martin apparaît dans les annuaires du Yachting Club de France à partir de 1908 seulement, date à laquelle il possède un yacht, mais il semblerait toutefois y avoir été admis dès 1898. Il disparaît des annuaires en 1911. Cela pourrait accréditer la thèse selon laquelle notre médaillé serait Georges, mais rien n’est certain…

 

Si Charles, William Martin est bien le médaillé en question, il serait incontestablement - avec un âge de 71 ans en 1900 - le Français le plus âgé à avoir décroché un podium olympique.

 

A défaut, ce serait l’archer « Léon » Epin, 61 ans au jour de sa médaille olympique…

Publié dans Analyses

Commenter cet article