Laura Flessel et les 1066 autres tricolores olympiens

Publié le par medailles-olympiques-francais.over-blog.com

Le récent choix du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) de confier à Laura Flessel l'honneur de porter le drapeau de l'équipe de France olympique aux prochains Jeux de Londres est une décision parfaitement logique, que la "Guêpe" a amplement mérité tant du point de vue de son palmarès (elle est la Française la plus médaillée de l'Histoire aux JO) que de celui de sa longévité au plus haut niveau.

 

La signature de la préface de mon ouvrage par la reine Laura sonne aujourd'hui comme un véritable honneur, et cette désignation en tant que porte-drapeau me confirme que le choix que j'avais fait en pensant à elle pour ce faire était le bon.

 

Voici, pour mémoire, le texte qu'elle m'a fait parvenir, et qui a été publié en entame du "Dictionnaire des médaillés olympiques français" :

 

Nous sommes 1067 et tellement plus… 

 

Nous sommes donc 1067 à avoir gagné au moins une médaille olympique, entre l’apparition des Jeux Olympiques modernes en 1896 à Athènes et les JO d’hiver de Vancouver en 2010.

 

Nous sommes 1067 à avoir contemplé sur notre poitrine cette pièce de métal ; d’or, d’argent ou de bronze. À prendre cette médaille dans notre main, à soupeser la somme d’efforts et de sacrifices qu’elle représente.

 

Nous sommes 1067 à avoir ressenti ce frisson si particulier au moment de monter sur le podium, à sentir notre cœur battre la chamade, à retenir en vain nos larmes.

 

Nous sommes 1067 à avoir adressé à nos proches et à nos entraîneurs, de visu ou par la pensée, un regard complice, empreint de reconnaissance pour l’aide apportée au quotidien.

 

Nous sommes 1067 à s’être retrouvés en tête-à-tête avec cette médaille, à en scruter chaque détail et à rêver à celles que nous aimerions avoir aux prochains Jeux olympiques.

 

Nous sommes 1067 à avoir connu le bonheur olympique en même temps que nous ruinions les espoirs de milliers d’autres sportifs qui, tout comme nous, ont sacrifié des années entières de leur vie dans le secret espoir de caresser un jour une médaille olympique.

 

Nous sommes 1067, mais en réalité des millions car dans nos bagages nous avons emmenés, partout dans le monde, tous les Français qui croient en nous, nous supportent, nous portent aussi. Nous les avons tous représentés sur les podiums olympiques, lorsque parés d’or nous avons entonné la Marseillaise.

 

Nous sommes 1067 à faire partie de la confrérie des médaillés olympiques français.

Un cercle privé et prisé auquel Stéphane Gachet rend admirablement hommage à travers ce dictionnaire.

 

C’est un ouvrage indispensable pour la mémoire collective du sport français.

Un ouvrage à réactualiser dans un an, car après Londres nous ne serons plus 1067.

Nous serons bien plus nombreux à tenir au creux de notre main, comme une offrande à la France, ce précieux métal olympique…

 

 

Laura Flessel-Colovic
Quintuple médaillée olympique

 

Publié dans Médaillés

Commenter cet article